1.jpg

1. "La folie" - Tarryn JOHNSTON

"Combien d'argent et d'énergie ont été dépensés pour créer toutes ces choses, pour au final, un tel gachis ? Les humains créent beaucoup de déchets, mais rien ne quitte jamais cette planète"























 

2.jpg

2. "Liberté absolue de polluer" Stephane Anthonioz

"Le matin, des millions de caddies sortent des supermarchés.
Le soir même, des millions de caddies de déchets entrent dans nos cours d'eau"
























 

3.jpg

3. "Les ombres de nos rivières" Joao Paulo

"Chez nous, les anciens vénéraient les rivières comme source de vie. La rivière était déesse bienfaisante et source nourricière.  Aujourd'hui, les décharges sont installées tout le long de ces mêmes rivières. Et c'est à l'ombre de ces rivières que se jouent les pires pollutions. Tout n'y est plus que saccage et destruction"
 

4.jpg

4. "A la source" Monsieur Kurtis 

"On nous enseigne que les rivières prennent leur source au creux des montagnes. Pourtant aujourd'hui, les principales sources de nos rivières sont dans les antres de nos villes, dans ces labyrinthes souterrains où vivent nos urines, nos rats, nos déchets. Aux premières goutes de pluie qui claqueront sur le trottoir, un courant de plus en plus fort emmènera le tout dans la rivière, dans le fleuve, dans l'océan"

 

5.jpg

5. "Immondices et nidification" Dominique Cappronnier

"La pollution force les animaux à procréer parmi les éléments toxiques"


























































 

6.jpg

6. "Peut-on encore sauver le fleuve sacré ?" - Anais Girard Blanc

"Le plus vénéré des fleuves est désormais en train d'agoniser, en sursis, avec un taux de pollution 3000 fois supérieurs aux recommandations de l'OMS" 





 

7.jpg

7. "La ville rose"  Valentine Del Porto

"Les abords de la Garonne ont été aménagés et bétonnés pour que les toulousains puissent venir s'y poser. Nous sommes sur l'Ilot des ramiers au coeur de Toulouse. Les déchets des toulousains empêchent le passage des poissons qui agonisent et meurent sur les berges du fleuve. Le poumon vert de Toulouse, c'est une dose de béton, des barrières de métal et une faune et une flore qui s'éteignent"
















































































 

8.jpg

8. "Les muses" Elisa Marie David

"Je trouve intéressant de réfléchir à ce qu'auraient eu à peindre les grands artistes s'ils avaient évolué dans le monde actuel"






















































 

9.jpg

9. "La pêche à Beauzelle" - Rodriguez  Fred

"Mon père et mon grand-père venaient y pêcher le saumon. Je vous présente ma pêche des cinq dernières années"
 

10.jpg

10. "La pollution invisible de nos rivières" Jean Savignol

"Tous les toulousains sont venus au bord du fleuve pour voir la crue. Ils ont vu une rivière déchainée, tumultueuse, prête à emporter et à ensevelir celui ou celle qui s'en approcheraient de trop près. La crue est pourtant désormais la plus grande manifestation de la pollution humaine, que cette pollution soit visible par les déchets que le fleuve charrie et laisse sur son passage, ou invisible comme sur cette photo. On n'y voit pas la pollution chimique, les rejets toxiques, l'oeil nu ne les voit pas "








































 

11.jpg

11. "Enfant jetable" Joao Paulo

"Les ombres de nos rivières, ce sont nos sociétés de
surconsommation, complétement dépassées, qui n'arrivent plus à gérer les déchets et qui les éparpillent au bord des fleuves, les enterrent, les brûlent, les envoient à l'autre bout de la planète. L'unique moyen de dépolluer nos rivières tient dans la décroissante, la consommation responsable, limitée. Nous sommes complétement dépassés par ce qui se passe. Tous. A un moment, il faut s'arrêter, regarder et réagir"



 

12.jpg

12. "Message in a bottle" - Etienne Morel

"Poèsie de l'homme moderne"

 

13.JPG

13. "Sea, sex and plastic"  Anne Saleres

"Donner une seconde vie aux déchets rejetés par la rivière fut un régal. Les plages y recèlent de nombreux trésors, y compris celui de nous replonger dans l'insouciance et l'imagination de notre enfance"

 

14.jpg

14. "Le monstre du fleuve" Stephane Anthonioz

"La nature a été donnée en pâture à l''homo détritus dont la principale culture est celle des ordures - Pellegrino Soricelli "

 

15.jpg

22. "La tête à l'envers"

"Il ne faut pas avoir la tête sur les épaules, pour déverser autant de choses dans la Seine, principale source d'eau potable des parisiens. Trashtag, les déchets sont partout où que l'on regarde"


















 

15. "Village près d'une rivière"  Jean-Pierre Ichard

"Eau claire, méandres qui enserrent le village
Longues journées d’été où tout est poésie
Sans crainte, vont et viennent les couples d’hirondelles 
Les mouettes, les unes contre les autres, dans l’étang
Ma vieille épouse dessine un échiquier sur papier
Mon fils, pour pêcher, tord son hameçon d’une aiguille
Souvent malade, je cherche les plantes qui guérissent :
Quoi d’autre peut-il désirer, mon humble corps ?

Tu Fu
"






































 

16.jpg

16. "BOIRE TUE"  - Cosimo Damiano Tassone

"On me demande souvent s'il est préférable de boire l'eau en bouteille ou l'eau du robinet. J'imagine qu'il faut répondre à un indien de choisir l'eau en bouteille. Peut-on faire confiance à l'eau du Gange ? Ce qu'il faut vous répondre à vous, je ne sais pas. Peut-on faire confiance à l'eau de la Garonne ?"
















 

1. La lessive_Pérou _Héloïse NAEGELEN.jpg

17. "Rivière lessivée" Héloïse Naegelen

Dans la plupart des pays du monde, c'est encore à la rivière que se font les lessives. Comme depuis la nuit des temps. Sauf que les produits ont changé et qu'aujourd'hui, en nettoyant, on pollue la rivière"

















































 

18.jpg

18. "A la rivière, je me baigne"  Philippe Larroude

"Irai-je me baigner dans la rivière ?
Hmmm, je ne sais pas trop
Et toi ? ...

- À la rivière, je me baigne, Puis je plonge, Et je vois une truite. Je pêche des poissons, Je navigue, l'eau est belle, L'air est doux et l'eau est fraîche. On entend le bruit des canards Qui tendent leur cou sous l'eau Pour aller chercher leur nourriture -

Poème de la Sorgue Noémie"

 

19.jpg

19. "La Gave du Pau - Site naturel et protégé" - Christophe Cieslar

La Gave du Pau ou le succès de la gestion de notre patrimoine naturel par les pouvoirs publics"

 

20.jpg

20. "La rivière sacrée de mes ancêtres" Joao Paulo

"Mon grand-père allait à cet endroit lorsque le village se recueillait au bord de la rivière.
Voila ce que cet endroit est devenu, et voila où j'emmènerai ma fille voir la rivière de ses ancêtres"

 

21.jpg

21. Toulouse, crue 2022  Valentine Del Porto

"La crue arrache des arbres, emporte les troncs, les branches, les brise et les fracasse. Ils se décomposeront lentement le long de nos berges et viendront enrichir les terres qui longent la rivière. La terre sera plus riche, plus fertile

Ceci est-il toujours valable quand ce que ramène la crue est entremêlé de nos déchets ?"


 

36.jpg
23.jpg

22 "Gestion des déchets" Didier Ciancia

" Au détour d'un parking d'un site commercial, je découvrais l'autre côté de la barrière, un gigantesque champ de ballots d'objets en plastique. Sur environ trois hectares, 5000 tonnes ont été entreposées, sans précaution ni protection, à proximité de nos habitations, de notre rivière, du centre commercial et d'une vieille usine SEVESO. Voila en quoi consiste la gestion des déchets, par des industriels, aux méthodes mafieuses, qui se balancent de la santé publique et de l'environnement»

 

23. "Peut-on en rire ?" - Tarryn JOHNSTON

"Les hommes sont si nécessairement fous, que ce serait être fou, par un autre tour de folie, de n'être pas fou
Blaise Pascal"


 

riviere lotus.jpg

24. "Metharivière" Goettmann Mélanie

"Cours d'eau pollué par un méthaniseur qui
produit un gaz "vert""
























 

25.JPG

25. Contre nature - Henri-Noel Blottiaux

"Payer une taxe sur la pollution ne l'empêchera pas d'exister. Au final, il y aura toujours quelqu'un pour en souffrir? On ne vaut pas mieux que ça ?"

 

26.jpg

26. "Que restera-t-il ?"

"La sécheresse emporte nos rivières. Quand les fleuves auront tari, que restera-t-il ?
 ?"





























































 

51

27. "Asphyxie silencieuse" Hugot Pauline

"Représentation tragique par le biais de la mise en scène, de la pollution de nos rivières, et de l’impact sur l’homme. Série de photos mises en scène, qui tendent à dénoncer la problématique du déchets plastique, et son impact sur l’homme. Cette satire de la société, vise également le partage d’une vision qui est la mienne, et qui a pour but « d’éveiller des consciences », face aux climatoseptiques. Je ne vise pas l’esthétique, mais bien la provocation, voir le dégout de ceux qui observeront mes images, afin que peut-être, elles permettent de se rendre compte d’un des problème majeur de notre société."

 

28.JPG

28. "Je suis Charlie" - Anne Saleres

"Je suis Nestlé, Coca cola, Mosanto, Bayer ...

Je suis l'une des plus grosses fortunes de la planète

Je suis le principal pollueur de la planète"

 

29.jpg

29. "Poésie cendrée au bord du fleuve" Joao Paulo

"Alors cet oiseau d'ébène induisant ma triste imagination au sourire
Ancien corbeau errant loin du rivage de nuit
Non, tu n'es pas pour sûr un poltron, spectral, lugubre
Le corbeau dit : Jamais plus
Edgar Poe"

Quand les déchets sont gérés par la mafia ou les narcotrafiquants
 

30.jpeg

30. "Descendre une rivière au 21ème siècle" Jorn et Shana

« Tu vas où chéri ?

Je vais descendre la rivière et faire du kayak »

 

31.jpg

31. "Quand la nature s'adapte" - Hervé Marcilloux

« Quand nos fleuves et nos rivières doivent à leur tour s'adapter au fléau des trottinettes électriques »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

32.jpg

32. "La vierge émoustillée" Bruno Toffano

«La vierge aux bras écartés semble être désemparée face à la pollution du Rhône par les hydrocarbures»

 

33.jpg

33. La dépollution des sites industriels en France   Frederic Grimaud

«Ancienne fonderie de Vernon démantelée. Le problème de ces vieilles usines abandonnées pendant des dizaines d'années est que toute la pollution des matières et des produits présents sur le site se retrouvent dans les rivières (ici la Seine) et dans les nappes phréatiques. Même si la dépollution est faîte ultérieurement, les effets de la pollution sont là»

 

SUCHET_Pierre_Photo_Riviere_Nievre_engloutie.jpg

34. "La rivière engloutie"

Pierre Suchet

"Jusqu'en 1958, la rivière Nièvre à Nevers traverse le quartier populaire des Pâts. A cette date, le quartier est rasé, la rivière Nièvre est busée sur 1 km pour faire passer la déviation de la Nationale 7. Pour empêcher que la buse ne s'obstrue, une grille retient les plus gros déchets. Un dispositif de griffes à crémaillère motorisée permet d'évacuer les déchets dans une benne »

 

35.JPG

35. " La casse sur l'ancien lit de la rivière"  Frederic Grimaud

«Idée brillante n°127 : Installer les carcasses de 

voiture sur le bord des rivières, sur un sol argileux, qui absorbera toutes les pollutions et les ramènera 

à la rivière »

 

39.JPG

36. "Je vais, je vais et je viens ..."  - Anne Saleres

« Tout n'est que va et vient constant entre la rivière et l'océan»

 

272875832_10160266353633028_3863936339460785514_n.jpg

37. "Une bonne pêche" -  Raffin Benjamin

«Ce que les cartes postales ne montrent pas»

 

79664781_10220447359351501_925090909941399552_n.jpg

38. Esplanade de la Daurade, lendemain de fête, Toulouse  Antoine Zaccone

"Car les problèmes ne viennent pas seuls
Qui dit crise te dit monde
Dit famine, dit tiers-monde
Qui dit fatigue dit réveil
Encore sourd de la veille
Alors on sort pour oublier tous les problèmes Alors on danse

Alors on danse

Stromae"

 

7._A3jpg.jpg

39. "Sirène échouée" Lucie Guideau

"Cette sirène échouée est représentative de la fin de l'illusion qui s'opère actuellement. Mi-humaine, mi-poisson, elle est prisonnière de nos sacs plastiques et s'échoue dans l'indifférence générale»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Eau salie en Bolivie _Héloïse NAEGELEN.jpg

40. "Eléphant bleu"  Héloïse Naegelen

"Les routes de terre sont boueuses et laissent des traces sur la carrosserie et sur la mécanique. Il faut souvent nettoyer les véhicules pour éviter qu'ils ne s'usent trop vite. Il n'existe pas d'Elephant bleu et les habitants vont directement dans la rivière pratiquement tous les dimanches, Rivières où ils iront également chercher l'eau potable et où tous les animaux sauvages viennent boire »